Les œuvres de Benserade en accès direct

Retour

Les personnes intéressées par les écrits de Benserade pourront trouver ci-après les liens leur permettant d'accéder aux sites internet qui contiennent ces écrits, livrets des ballets, des pièces de théâtre et autres poésies.
Lorsque ces écrits sont archivés sur le site Gallica de la BNF, la lecture des documents se fait page par page, ce qui est parfois un peu lourd, mais dans ce cas, il est possible de télécharger le document complet sous la forme d'un fichier PDF; il suffit de cliquer sur l'image    située sur la droite de l'écran. La consultation du document est alors très simple.

 

Livrets des Ballets de Cour de Benserade

On pourra retrouver et consulter dans leur intégralité les livrets des différents Ballets de Cour en cliquant sur les liens suivants, présentés ici dans l'ordre chronologique :

 

1651 : Ballet de Cassandre,   (archivé par Google)

1651 : Ballet de Cassandre, manuscrit   (Gallica)

1651 : Ballet du Roi aux Fêtes de Bacchus   (Gallica)

1653 : Ballet Royal de la Nuit    (Gallica)

1654 : Ballet des Proverbes    (Gallica)

1654 : le Ballet des Noces de Pélée et de Thétis     (Gallica)

1654 : le Ballet du Temps    (Gallica)

1655 le Ballet des Plaisirs   (Gallica)

1656 Ballet de Psyché ou de la Puissance de l’Amour   (Gallica)

1657 Ballet de l’Amour Malade (vers de Buti)    (archivé par Google)

1657 Ballet de l'Amour Malade (vers de Benserade)  (Google)

1658 Ballet Royal d’Alcidiane    (Gallica)

1659 Ballet de la Raillerie     (Gallica)

1660 Ballet de la Revente des Habits      (Gallica)

1661 Ballet de l’Impatience      (Gallica)

1661 Ballet des Saisons     (Gallica)

1662 Le Ballet d’Hercule Amoureux   (Gallica)
                  et   les vers du Ballet Royal Hercule amoureux    (Gallica)

1663 Ballet des Arts  (Gallica)

1663 Les Noces de Village, mascarade ridicule  (Gallica)

1664 les Amours déguisés  (Bibliothèque numérique des divertissements de cour au XVII° siècle)

1655 Ballet des Bienvenus    (Gallica)

1665 le Ballet Royal de la Naissance de Vénus     (Gallica)

1666 le Ballet des Muses    (Gallica)

1668 : Carnaval, Mascarade Royale     (Gallica)

1669 Ballet Royal de Flore    (Gallica)

1681 Le Triomphe de l’Amour     (archives.org)

 

Les livrets de plusieurs de ces ballets ont été recopiés de façon manuscrites par Philidor l'Aisné en 1705  sur le document suivant :  (Gallica)
Il s'agit de ballets suivants :

  Ballet des Arts en 1663 page 1
Ballet des Noces de Village 1663 page 43
Ballet des Amours déguisés en 1664 page 59
Ballet Royal de la Naissance de Vénus en 1665 page 153

On peut remarquer que le livre comporte aussi en page 135 le livtret de la pièce de Molière "Le Mariage Forcé" dansé par Louis XIV en janvier 1664.

Les Plaisirs de l'Ile Enchantée (1664) document manuscrit copié par Philidor l'Aisné    (Gallica)    (document manuscrit contenant les partitions de lully ainsi que le livret de la "Princesse d'Elide" (de Molière) présenté à Versailles en mai 1664, le nom de Benserade étant mentionné sur la dernière page (Benserade ayant eu un rôle mineur lors de ces 3 jours de fête).

 

Livrets des pièces de théâtre :

Cléopâtre en 1636      (Gallica)      ou      Cléopâtre (Théâtre-classique.fr, publié par Gwénola, Ernest et Paul Fièvre, Octobre 2015)

La mort d'Achille en 1636      (Gallica)       ou       La mort d'Achille   (Théâtre-classique.fr)

Iphis et Iante  (1634 ou 1637)   ( PDF édité par les éditions Lampsaque en 2000)

Gustaphe ou l'Heureuse Ambition en 1637    (Gallica)

Méléagre en 1640    (Gallica)

 

Autres livres contenant les oeuvres de Benserade (livres édités à son époque et livres postumes)

Paraphrases sur les 9 leçons de Job, chez Antoine de Sommaville, Paris, 1637 (archivé par Google)

Poésies choisies de Messieurs Corneille, Benserade,... chez Charles de Sercy, 1660  (archivé par Google)

Lettre en vers et en prose de Monsieur de Benserade à Monsieur le Chevalier de Loraine, chez Charles de Sercy, 1672   (Gallica)

Métamorphoses d'Ovide en Rondeaux, Imprimerie Royale, 1676  (archivé par Google)

Métamorphoses d'Ovide en Rondeaux, tome 1, chez Guillaume vande Water, Utrecht,1714  (archivé par Google)

Métamorphoses d'Ovide en Rondeaux, tome 2, chez Guillaume vande Water, Utrecht,1714  (archivé par Google)

Métamorphoses d'Ovide en Rondeaux, chez Abraham Wolfgang, Amsterdam, 1679

Métamorphoses d'Ovide en Rondeaux, tome 1, chez Pierre Mortier, Amsterdam, 1697

Métamorphoses d'Ovide en Rondeaux, tome 1, chez les frères Wetstein, Amsterdam, 1714

Labyrinthe de Versailles, Imprimerie Royale, 1677     (Gallica)

Labyrinthe de Versailles, Imprimerie Royale, 1677 (livre de Charles Perrault)     (Gallica)   (le même)

Labyrinte de Versailles. Der Irr-Garte zu Versailles, chez Johann Ulrich Krauss, Augsburg, 1680 (Labyrinthe de Versailles en allemand) ( babel.hathitrust.org)

Labyrinthe de Versailles en 4 langues chez Nicolaus Visscher, Amsterdam, 1682 (Labyrinthe de Versailles en français, anglais, allemand et flamant) (archivé par Google)

Labyrinthe de Versailles, copie faite de l'édition de Imprimerie Royale par Pierre Mortier à Amsterdam en 1693  (archive.org)

Labyrinthe de Versailles, dans le livre "Ethic Amusements" de Daniel Bellamy, chez W.Faden, London, 1768 (Labyrinthe de Versailles en anglais)  (archivé par Google)

Nouveaux Syllabaire ingénieux composé des Fables d’Esope tirées du Labyrinthe de Versailles auxquelles on a joint le sens moral de Jean Lacroix, 1754   (Gallica)

Les oeuvres de Monsieur de Benserade chez Charles de Sercy, 1697, tome 1   (archivé par Google)

Les oeuvres de Monsieur de Benserade chez Charles de Sercy, 1697, tome 2 (avec les livrets des ballets)   (archivé par Google)

Poésies de Monsieur de Benserade publiées par Octave Uzanne, (Paris 1875, reprint Genève 1967).      (Gallica)
                   (
C'est en particulier dans ce livre, en page 107, que l'on peut trouver le sonnet "Job" de Benserade.
     Ces poésies publiées par Octave Uzanne sont aussi accessibles sur le site Wikisource.org   avec la poésie de Jacqueline Pascal et la réponse de Benserade)  (Wikisource)

Les Fables d'Esope en quatrains dont il y en a une partie au Labyrinte de Versailles, Sébastien Mabre-Cramoisy, 1678     (Gallica)

Les registres de l'Académie Française 1672-1793, Librairie de Firmin-Didot et Cie, 1906 (page 109 : le discours "les portraits des 40 académiciens")    (Gallica)

Discours prononcé par Benserade lorsqu'il fut reçu à l'Académie Française le 17 mai 1674.    (Site de l'Académie Française)

 

Le Recueil Barbin :   (les différents tomes de ce "Recueil" ont été publiés par différents éditeurs et à différentes dates)

Plusieurs éditeurs ont publié les différents tome de cette série, mais le nom de Benserade n'apparait sur la couverture que dans certaines éditions sous la forme  "depuis Villon jusqu'à Benserade" :
Il faut remarquer que les conrtenus de ces tomes ne sont pas les mêmes chez les différents éditeurs.

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 1, chez Claude Barbin, 1692    (archivé par Google)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 2, chez Claude Barbin, 1692    (archivé par Google)  (sans poésies de Benserade)  (nom de Benserade présent sur la couverture)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 3, chez Claude Barbin, 1692    (archivé par Google)  (sans poésies de Benserade)  (nom de Benserade présent sur la couverture)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 4, chez Claude Barbin, 1692    (archivé par Google)   (sans poésies de Benserade)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 5, chez Claude Barbin, 1692    (archivé par Google)  (avec des poésies de Benserade)

 

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 1, chez Georges Gallet à Amsterdam, 1692   édité à Amsterdam  (archivé par Google) 

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 2, chez Georges Gallet à Amsterdam, 1692    (archivé par Google)  (sans poésies de Benserade)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 3, chez Georges Gallet à Amsterdam, 1692    (archivé par Google)  (sans poésies de Benserade)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 4, chez Georges Gallet à Amsterdam, 1692    (archivé par Google)  (sans poésies de Benserade)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 5, chez Georges Gallet à Amsterdam, 1692    (archivé par Google) 
                                      
(dans ce volume 5, on trouve une poésie de Benserade "à une dame sur la jalousie de son mari" en page 183 ainsi que la glose de Sarrasin en page 122)

  

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 1, chez Prault père, quai de Gêvres, 1752    (archivé par Google)   (nom de Benserade présent sur la couverture)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 2, chez Prault père, quai de Gêvres, 1752    (archivé par Google)  (sans poésies de Benserade)   (nom de Benserade présent sur la couverture)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 3, chez Prault père, quai de Gêvres, 1752    (archivé par Google)   (sans poésies de Benserade)    (nom de Benserade présent sur la couverture)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 4, chez Prault père, quai de Gêvres,1752    (archivé par Google)   (sans poésies de Benserade) 

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 5, chez Prault père, quai de Gêvres, 1752   (archivé par Google)  (sans les poésies de Benserade)    (nom de Benserade présent sur la couverture)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 6, chez Prault père, quai de Gêvres, 1752  (pages 106-260)  (archivé par Google)  (avec des poésies de Benserade, Sarrasin et Chapelle)

 

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 1, chez la Compagnie des Libraires, 1752    (archivé par Google)    (nom de Benserade présent sur la couverture)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 2, chez la Compagnie des Libraires, 1752    (archivé par Google)    (nom de Benserade présent sur la couverture)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 3, chez la Compagnie des Libraires,  1752    (archivé par Google)   (sans poésies de Benserade)  (nom de Benserade présent sur la couverture)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 4, chez la Compagnie des Libraires, 1752    (archivé par Google)   (sans poésies de Benserade)  (nom de Benserade présent sur la couverture)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 5, chez la Compagnie des Libraires, 1752   (archivé par Google)  (sans les poésies de Benserade)  (nom de Benserade présent sur la couverture)

Recueil des plus belles pièces des poètes français, tome 6, chez la Compagnie des Libraires, 1752  (pages 111-260)  (archivé par Google)  (avec des poésies de Benserade)   (nom de Benserade présent sur la couverture)

   

 

Les Fables d'Esope mises en Français avec le sens moral ...  : 

Les Fables d'Esope mises en français avec le sens moral en quatre vers, dédiées à la jeunesse, Rouen, 1789.     (archivé par Google)

Les Fables d'Esope mises en français avec le sens moral en quatre vers, dédiées à la jeunesse, chez Amable Leroy, Lyon, 1796.    (archivé par Google)

Les Fables d'Esope mises en français avec le sens moral en quatre vers, dédiées à la jeunesse, chez Pierre Allegrini, Florence, 1797.    (archivé par Google)

Les Fables d'Esope mises en français avec le sens moral en quatre vers, dédiées à la jeunesse, chez Billois, Paris, 1801.    (archivé par Google)

Les Fables d'Esope mises en français avec le sens moral en quatre vers, dédiées à la jeunesse, chez chez Gauthier neveu, Lons le Saunier, 1809   (archivé par Google)

Les Cinq fabulistes, ou Les trois cents fables d'Ésope, de Lockman, de Philelphe, de Gabrias et d'Avienus. Tome 1 (chez J-Ch Poncelin, 1802.   (Gallica)


Diverses études qui mentionnent Isaac de Benserade :

Article de L.Maurice-Amour : "Benserade, Michel Lambert et Lulli       (site persee.fr) :

Etude de Fanny Utiger : "Le souverain pouvoir des Lys", propagande monarchique et galanterie dans les ballets de cour d'Isaac de Benserade"      (université de Lausanne) :

 Poésie et air de cour à travers l’œuvre d’Isaac de Benserade, par  Anne-Madeleine Goulet (mémoire de DEA, Université de Nanterre, 1998) 300 pages    (academia.edu)

 Les oubliés : Benserade, auteur tragique, dans Le Correspondant, 97° année, tome 264, Paris 1925  (Gallica)

Journal La Revue de Paris de mai 1838 qui comporte un chapitre intitulé "Les originaux du XVII° siècle" dont le sous-titre est "le poète Benserade" :   (archive.org)

Histoire de l'Académie Française de Pellisson et d'Olivet volume 2 chez Didier et Cie Libraires-Editeurs, 1858 (pages 236-250)   (archivé par Google)

Revue Etrangère de la Littérature, des Sciences et des Arts, 1838, tome 26, chapitre "Originaux du XVII° siècle, le poète Benserade", (pages 217-234)    (Gallica)

La Bibliothèque des Feuilletons 1845, tome troisième, chapitre "Benserade, Molière et Mademoiselle de la Valière", (pages 123-127)  (archivé par Google)

Annales Poétiques depuis l'origine de la Poésie Française, tome 22, 1782  (pages 5-114) édité chez Mérigot le jeune, libraire, quai des Augustins, au coin de la rue Pavée  (archivé par Google)

Le Petit Parnasse ou Jardin des Bouts-rimés de Jean Serret, chez François Muguet éditeur à Paris,1665.  (archivé par Google)

Dictionnaire des Portraits historiques, Anecdotes et Traits Remarquables des Hommes Illustres, tome 1, chez Lacombe, Paris, 1768 (pages 167-173)

Le Parnasse français, dédié au Roi, de Titon du Tillet, chez Jean-Baptiste Coignard imprimeur à Paris, 1732. (pages 418-434)   (archivé par Google)

Mémoires pour servir à l'histoire de la vie et des ouvrages de M. de Fontenelle par l'abbé Trublet chez Marc-Michel Rey, Amsterdam, 1761  (archives.org)

On trouve encore quelques poésies de Benserade dans le tome 2 du livre Poètes du Second Ordre édité chez Imprimerie Stéréotype de Mame Frères, rue du Pot de Fer n° 14, 1810 (pages 239-254, en particulier le sonnet Job page 249, la description de sa maison de Gentilly page 244, ... )  (archives.org)

Et dans le tome 4 de ce livre Poètes du Second ordre, en page 295, on peut trouver le rondeau envoyé par Alexandre Prépetit de Grammont à Benserade suite à la publication des Métamorphoses d'Ovide en rondeaux.  (archives.org)

 

Livrets de pièces de théâtre dans lesquelles Benserade est sur scène :

 Félix Langlois-Fréville : "Molière et Benserade"   1859 (livre qui contient la gravure "Benserade lisant")    (Gallica)
                    
   Autre exemplaire du livret anoté et complété par Félix Langlois-Fréville lui-même.   (site benserade.fr).

Arsène Houssaye "La Comedie au coin du feu" 1886    (Gallica)

René-Charles Guilbert de Pixerécourt  "Visite de Mme de la Vallière ou la disgrâce de Benserade" 1842   (archivé par Google)

L'Avenir de Gentilly  site internet sur le patronage qui a existé à Gentilly entre 1905 et 1972. C'est sur ce site que l'on peut trouver le scénario du spectacle présenté en 1931 par les jeunes du patronage au cours duquel un jeune de ce patronage tenait le rôle de Benserade dans le premier acte, spectacle dont le titre était "Sur son 31 mon Gentilly sourit".

 

Lettres de Jean Loret

La Muze Historique, recueil de lettre en vers de Jean Loret, tome 1, 1650, édité par Charles Chenault imprimeur, 1658.   (archivé par Google)

La Muze Historique, recueil de lettre en vers de Jean Loret, tome 2, 1651, édité par Charles Chenault imprimeur, 1659.  (archivé par Google)

La Muze Historique, recueil de lettre en vers de Jean Loret, tome 3, 1652, édité par Charles Chenault imprimeur, 1659.  (archivé par Google)

La Muze Historique, recueil de lettre en vers de Jean Loret, tome 1, 1650-1654, édité par P. Jannet, libraire, 1857 (Gallica)

La Muze Historique, recueil de lettre en vers de Jean Loret, tome 1, 1655-1658, édité par P. Daffis, libraire éditeur, 1877.

La Muze Historique, recueil de lettre en vers de Jean Loret, tome 3, 1659-1662, édité par P. Daffis, libraire éditeur, 1878.  (Gallica)

La Muze Historique, recueil de lettre en vers de Jean Loret, tome 4, 1663-1665, édité par P. Daffis, libraire éditeur, 1878.   (archive.org)

 

Documents connexes

Les Fables d'Esope Phrygien, avec celles de Philelphe de Mr de Bellegarde, Copenhague, 1784  (archivé par Google)

Les Fables d'Esope, traduction nouvelle, par P. de la Selle chez Michel Demenius, 1640   (archivé par Google)

Fables d'Esope avec sa vie, le sens moral et des réflexions par M. le Chevalier l'Estrange, Amsterdam, 1750  (archivé par Google)

Oeuvres de Victor Cousin, Littérature, tome 2, "Jacqueline Pascal" chez Pagnerre éditeur, 1849. (page 88)    (archive.org)

Article de Victor Cousin  "Jacqueline Pascal" Bibliothèque de l'École des Chartes,  année 1844, (pages 301-338)  (Plateforme Persée, rattachée à l'ENS Lyon et au CNRS)

Les registres de l'Académie Française 1672-1793, Librairie de Firmin-Didot et Cie, 1906 (page 94 : le mot "rébarbatif")

La lettre du comte de Bussy-Rabutin à Madame de Sévigné du 24 octobre 1672 (qui se termine par le dernier vers du sonnet "Job" de Benserade)    (wikisource.org)

La lettre de Madame de Sévigné à Madame de Grignan du 26 juin 1680 (qui se termine par le dernier vers du sonnet "Job" de Benserade).   (wikisource.org)

Mémoires concernant Christine, Reine de Suède, de Johan Arckenholtz, chez Pierre Mortier, Amsterdam, 1751 (pages 354-355)

Le sonnet "Uranie" de Voiture  peut être trouvé sur le site Wikisource (sonnet qui a été comparé au sonnet "Job" de Benserade)

Le Livre de Job dans la Bible    (Bible-en-ligne.net)

 

Retour