Correspondance de Benserade

Retour

On pourra trouver ci-dessous plusieurs courriers de Benserade sur des sujets divers :

Dans le livre de Ludovic Lalanne Correspondance de Roger de Rabutin, on peut lire la lettre
envoyée par Benserade à Roger de Bussy-Rabutin
(cousin de Madame de Sévigné)
qui montre que notre personnage écrit facilement des vers.

Réponse de Bussy

et dans le même livre de Ludovic Lalanne, un peu plus loin,
 on trouve la lettre suivante, lettre qui date d'août 1677.

Apparemment, Bussy-Rabutin, qui était à l'académie française depuis 1665, avait dû être absent le jour de la réception de Benserade
car dans cette lettre il lui demande de lui envoyer le discours qu'il a prononcé lors de sa réception
.

Un peu d'humour de Benserade ...

   

Et dans son livre Supplément aux Mémoires et Lettres de M. le Comte de Bussy-Rabutin,
Madame de Sévigné citait un extrait d'une lettre que Benserade avait envoyée au comte de Bussy-Rabutin
dans laquelle il qualifiait Furetière de "Misérable" !

Lettre de Benserade à un cardinal récemment promu
publiée dans le livre de P.L.Jacob Mélanges Bibliographiques de 1871.

   Deux lettres de Roger de Rabutin à Benserade datées d'août et novembre 1690
éditées en 1716.

   
   

lettre de Benserade à Pierre Bayle du 6 novembre 1684

manuscrit de la lettre précédente

Lettre de  Costar à Benserade trouvée dans le livre Lettres de Monsieur Costar de 1663
(Pierre Costar, 1603-1660), bel esprit qui fréquentait l'hôtel de Rambouillet était un admirateur de Benserade)

   

Réflexions philosophiques de Benserade sous la forme d'une lettre de 1672 :
éloge en vers et prose adressé à un grand homme de guerre.
Il semble que le Chevalier de Lorraine (le prince Philippe de Lorraine) ait répondu à cette lettre
mais la réponse n'a pu être trouvée à ce jour)

   

 

Lettre de Benserade à Bussy-Rabutin dans lequel il remercie le destinataire
 suite à ses rapports difficiles avec Furetière.
Il faut rappeler qu'après avoir publié en 1684 un extrait de son Dictionnaire,
Furetière était exclu de l'Académie le 22 janvier 1685 à une voix de majorité

Lettre de la reine Christine de Suède à Benserade

Lettres dans lesquelles Benserade est cité

Echanges entre le duc de Saint-Aignan et le comte de Bussy 
(en décembre 1676, Benserade était directeur de l'académie française)

   

Lettre de Valentin Conrard à un de ses amis qui nous apprend que Benserade a écrit des vers sur la maladie de Louis XIV (1685)
(Valentin Conrard ou Conrart, 1603-1675, premier secrétaire perpétuel de l'académie française)

         Retour